Suivez ce blog via Facebook

vendredi 2 décembre 2016

Des centaines, voire des milliers, de migrants africains (majoritairement des hommes de 18 à 30 ans sans femme ni enfant) seraient stationnés à la frontière mexicaine pour entrer aux États-Unis via un programme secret de l'administration Obama, selon l'organisation américaine Judicial Watch qui est dédiée à la surveillance des activités du gouvernement américain

* Le temps presse avant l'arrivée de Trump à la Maison Blanche!



Selon Judicial Watch, ces attroupements d'immigrants africains seraient hébergés dans des abris situés dans des villes tout près de la frontière mexicaine en attendant leur entrée aux États-Unis. Judicial Watch croit que l'administration Obama a un accord secret avec le Mexique et des pays d'Amérique centrale pour faire entrer en sol américain une énorme vague de migrants africains, majoritairement des hommes de confession musulmane. Les autorités mexicaines blâmeraient la lenteur des autorités de l'immigration des États-Unis dans le port de San Isidro pour l'octroi de seulement 50 demandes d'asile par jour. 

Un article d'un des plus grands médias du Mexique confirme qu'il y a une masse d'Africains sans papiers contenus dans les rues de la ville Tapachula, Chiapas et de Tijuana, qui ont traversé l'océan en raison de la crise humanitaire et qui ont été accueillis au Brésil grâce à une politique sud-américaine qui permet le "libre transit" des immigrants à travers le continent. L'Équateur, le Costa Rica, le Nicaragua et le Panama faciliteraient le processus en transférant tous ces immigrants vers le Mexique afin qu'ils puissent demander l'asile aux États-Unis. 

Sources:
http://www.judicialwatch.org/blog/2016/09/droves-african-migrants-mexico-awaiting-u-s-asylum-secret-pact/

http://www.washingtonexaminer.com/99-muslim-43000-somali-refugees-settled-in-us-under-obama/article/2608316

http://www.eluniversal.com.mx/articulo/nacion/sociedad/2016/08/30/mexico-enfrenta-una-oleada-de-africanos

229.1 CPM sur la neige le 2 décembre 2016 dans la région de Québec: c'est énorme et inquiétant!


Voici des extraits de courriels reçus par Carlos Ramirez tout au long de la journée:
__________________________________________

Mauvaise surprise ce matin!

229.1 cpm sur la neige...

Petite précipitation anodine à comparer les 40 cm d'hier où j'ai eu dans les 90 cpm maximum mais, plus de résultats entre 40 et 75.

Ce matin c'est autour de 130 jusqu'ici et un pic à 229.1.

J'ai encore du modifier l'axe vertical de mon graphique. C'est la deuxième fois cette année.

Ça tourne pas rond en quelque part!!

Je te reviens avec les données à jour.

Carlos
______________________________________________

J'ai demandé à Carlos si sa mesure de 229.1 CPM avait été prise à partir de la neige tombante ou sur la neige déjà au sol?

Il m'a répondu:

Je procède toujours de la même façon, en mettant le même plat en plastique le temps de récolter un échantillon que je teste aussitôt, le plus rapidement possible. La demi-vie étant courte, il ne faut pas attendre.

C'est capoté ce matin ! Troublant rien de moins ! Je te joins le fichier à jour [que j'ai ajusté pour le rendre lisible sur ce blog] et je te reviens avec des images... va voir les derniers résultats, les averses précédentes... c'est fou ces temps-ci! Je pense appeler au gouvernement aujourd'hui. Quand mon rush de tests va être fini... c'est encore haut: 215 cpm, 186 cpm, etc... malade !!!

___________________________________________________

Voici les images à jour à 13h00, mais c'est encore autour de 130 cpm en ce moment. 
J'ai aussi obtenu 0.059 mR/h lors des pics de ce matin.

Assez sérieux ! 

L'air ne monte heureusement pas à 100 cpm car les averses sont trop faibles. Encore une fois, la demi-vie fait son travail. L'air demeure clairement anormal depuis avril dans tous les cas...

Je teste directement sur la neige à l'extérieur et les résultats sont pareils à ceux dans la plaque ou sans plaque à échantillon.

Sur le web, on voit du monde frotter la moitié de leur char et tester le chiffon... je n'agis pas de même. Mes valeurs sont très fiables...

Il y a aucune tempête magnétique aujourd'hui, je regarde tout! 

J'ai remarqué qu'il semble y avoir une concordance avec les courants du Nord. 

Je suis en train de multiplier les observations là-dessus.


https://earth.nullschool.net/

Mesures prises sur la neige entre le 29 novembre 2016
et le 2 décembre 2016
(colonne de gauche: neige et colonne de droite: air)

Graphique "à jour" avec la dernière mesure prise le 2 décembre 2016 19:47:

jeudi 1 décembre 2016

Un 6.3 au Pérou

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

La propagande "fake news" sur CNN: "Donald Trump est un admirateur d'Alex Jones, créateur du site conspirationniste Infowars, site à partir duquel s'abreuve le président élu de toutes ses informations complotistes"


Le réseau CNN (Clinton News Network!) a reçu la commande évidente de détruire la crédibilité de Donald Trump en l'associant directement aux "théoriciens du complot" et en qualifiant les informations provenant du site Infowars comme de vulgaires délires paranoïaques. 

Je ne suis pas fan d'Alex Jones, ni de Donald Trump, mais là n'est pas la question: l'empire médiatique programme, de façon habile et vicieuse, les citoyens américains à croire que Donald Trump cautionne et supporte (en répétant comme un perroquet les propos d'Alex Jones) les prétentions et ambitions de "groupes extrémistes", "anti-gouvernementaux". En collant un amalgame d'affirmations conspirationnistes à Trump, CNN participe activement à alimenter des tensions et des révoltes civiles. 

La propagande "fake news", un mouvement des médias de masse qui vise à diaboliser les sites et blogs de ré-information, a pour objectif évident de classer des groupes d'individus, des réseaux d'informations alternatives et des systèmes de croyances comme représentant un risque pour la paix sociale. Parmi eux: les survivalistes, les milices, les groupes patriotiques, ceux qui défendent le 2ème amendement et les libertés individuelles, les conspirationnistes, les pro-vie, ceux qui prônent le contrôle de l'immigration, bref, tout ce qui n'est pas aligné à la propagande officielle.

* Le "Combatting Terrorism Center" (branche de l'Armée américaine) déclare dans un rapport que toute "opposition au nouvel ordre mondial" est considérée comme du terrorisme potentiel!
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/11/le-combatting-terrorism-center-branche.html

La procureur général des États-Unis a créé en septembre 2015 une "police globale" pour combattre le terrorisme. Le programme "Strong Cities Network" (SCN) vise l'espionnage des populations et l'échange d'informations entre les autorités locales, fédérales et internationales et ce, sous la juridiction des Nations Unies
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2016/04/la-procureur-general-des-etats-unis.html

mercredi 30 novembre 2016

"Pizzagate" sur Russia Today! "Un tweet de 2011 alimente les théories sur l'existence d'un réseau pédophile à Washington"

*  Les médias occidentaux qualifient cette nouvelle de "fausse rumeur" qui alimente des menaces de mort et qui illustre le pouvoir dévastateur des fausses informations ("fake news"), alors que les médias russes se régalent d'un tel scandale qui secoue l'establishment, particulièrement l'entourage d'Hillary Clinton.

Dans un tweet, Andrew Breitbart un journaliste politique américain avait écrit que John Podesta, directeur de campagne d'Hillary Clinton, couvrait un réseau d'esclaves sexuels mineurs. Le tweet a refait surface grâce aux efforts des internautes.

Le «Pizzagate», un scandale sur des réseaux pédophiles supposés qui agite internet depuis plusieurs semaines, a connu un rebondissement inattendu mardi 29 novembre. Le fondateur du site d'actualité Breitbart News semble apporter de l'eau au moulin des internautes «conspirationnistes». Un utilisateur du réseau social Reddit, a retrouvé un tweet du journaliste datant de 2011 qui relance la polémique. Celui-ci s'interrogeait déjà sur la proximité de John Podesta avec des réseaux pédophiles.

«Je ne comprends pas comment Podesta n'est pas vu comme étant un défenseur de premier ordre qui couvre une opération d'esclave sexuels mineurs.»

Depuis plusieurs semaines, les réseaux sociaux sont en ébullition sur ce que les internautes estiment être un réseau pédophile d'envergure à Washington DC, le «pizzagate».

«Je ferais mieux de jouer aux dominos sur du fromage ou sur des pâtes?»

Tout est parti des emails du directeur de campagne d'Hillary Clinton fournis par WikiLeaks. Dans des messages à première vue anodins, il y est plusieurs fois fait mention de pizza, de fromage, ou encore de pâtes de manière improbable : «Tu penses que je ferais mieux de jouer aux dominos sur du fromage ou sur des pâtes?», écrivait un agent immobilier dans un message énigmatique à John Podesta intitulé «fromage».

Dans un autre message avec le titre «Est-ce que tu as laissé ton mouchoir ?», le même agent immobilier informe Podesta : «Les agents immobiliers ont trouvé un mouchoir (je pense qu'il a une carte qui semble être en lien avec des pizzas). Est-ce qu'il t'appartient? ». Celui-ci répond qu'il lui appartient mais qu'il ne faut pas s'en inquiéter.

Si jusque là les mails sont étranges mais ne permettent pas de soupçonner quoi que ce soit d'illégal, les internautes ont décidé de creuser le sujet. Dans un long post sur Reddit, un internaute méticuleux a regroupé les nombreux messages avec ce genre de référence et fait le lien avec un code utilisé dans les sphères pédophiles pour communiquer en toute discrétion. 

Cheese Pizza, dont l'acronyme est CP serait utilisé pour parler de «Children Pornography», la pornographie infantile. «Pizza» signifierait fille, «Domino» domination, esclavage, «cheese» petite fille, «hot dog» garçon et «pasta» petit garçon.

Les éléments troublants dénichés par les internautes 

Le compte Instagram de James Alefentis, patron du restaurant le Comet Ping-pong, a particulièrement troublé les internautes. Les photos qu'il contient – une petite fille attachée à une table, une blague sur un bébé «à vendre», de nombreuses références à des enfants comme étant des «pizzas», les ont d'autant plus alerté qu'il est considéré comme l'une des 50 personnes les plus influentes de Washington selon le magazine GQ.

Il a pour sa part réfuté dans une interview au New York Times, toute activité illégale dans son restaurant. «Nous avons été agressés à cause de cette folle, montée de toute pièce, théorie du complot» s'est-il plaint au journal. «Je n'ai rien fait d'autre qu'essayer de régler ça ces derniers jours et de protéger mon équipe et mes amis d'être terrorisés».

Le goût pour des artistes à la marge de la famille Podesta n'a fait qu'attiser la curiosité des «Redditeurs», notamment le «spirit cooking», auquel ils ont participé avec la sulfureuse artiste serbe Marina Abramovic. 

* Les "Spirit Cooking" de Marina Abramovic:
https://www.youtube.com/watch?v=3EsJLNGVJ7E



* Voici le courriel de Marina Abramovic qui envoie une invitation au frère de John Podesta pour le "Spirit Cooking", qui à son tour envoie l'invitation à John Podesta, directeur de campagne d'Hillary Clinton (publié par Wikileaks):
https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/15893

En creusant, les internautes ont retrouvé un article de Washington Life dans lequel Tony Podesta, frère de John, nous apprend – entre autres – être un fan de la peintre Biljana Djurdjevic, dont un des thèmes de prédilection est les enfants dans des situations malsaines.

Reddit a depuis supprimé les discussions sur le sujet, le directeur du site refusant de contribuer à ce qu'il considère comme «une chasse aux sorcières».

John Podesta n'a pas officiellement réagit.

L'AFP a qualifié mardi 29 novembre le pizzagate de «folle rumeur qui se propage depuis des semaines sur internet, alimentant des menaces de mort et illustrant le pouvoir dévastateur des fausses informations».

Source:

Planète X en 2016

* Documentations scientifiques et publications médiatiques officielles sur "Planète X" (textes en français):
https://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2016/02/planete-x-en-2016.html?showComment=1456072521135


10 Scary Things About Planet X (Planet Nibiru) Which ”They Believe Could Affect up to 1/3 of Humanity” (envoyez en traduction)
http://www.mydailyinformer.com/warning-the-worst-is-here-10-scary-things-about-planet-x-planet-nibiru-which-they-believe-could-affect-up-to-13-of-humanity/

mardi 29 novembre 2016

Le film "Party de saucisses", disponible en club vidéo et sur le web, n'est pas un film pour enfants: les scènes de sexe et de suggestions pornographiques sont au menu!

Erdogan : Les forces turques sont en Syrie pour mettre fin au règne de Bachar el-Assad

* Erdogan va devoir affronter la Russie sur son chemin et ça, c'est une promesse de Poutine qui a averti que jamais il ne laissera les forces occidentales s'en prendre au gouvernement syrien. 

Si Ankara franchit la ligne rouge en Syrie, c’est la «guerre mondiale»
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2016/09/si-ankara-franchit-la-ligne-rouge-en.html


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque était entrée en Syrie pour mettre fin au mandat du président syrien Bachar el-Assad, qu'il a accusé de terrorisme et de la mort de milliers de Syriens.

«Nous sommes entrés [en Syrie] pour mettre fin au règne du tyran Assad», a déclaré le 29 novembre le président turc lors du Symposium de la Plateforme interparlementaire de Jérusalem, tenu à Istanbul.

Cité par le quotidien turc Hurriyet, Recep Tayyip Erdogan a exposé que la Turquie n'avait pas de revendications territoriales en Syrie, mais voulait «remettre le pouvoir au peuple syrien».

«Pourquoi sommes-nous entrés [en Syrie] ? Nous n'avons pas d’intérêts sur le sol syrien. La question est de donner les terres à ceux qui sont leurs vrais propriétaires. Nous sommes là pour rétablir la justice», a expliqué le président turc.

Le président turc a indiqué que d'après «son estimation», près d'un million de personnes seraient mortes en Syrie depuis le début du conflit. Pourtant, les derniers chiffres des Nations unies donnent une estimation de 400 000 personnes tuées au cours de la guerre civile.

Recep Tayyip Erdogan a par ailleurs déclaré que la Turquie ne pouvait pas «supporter» les meurtres ininterrompus de civils et qu'ellel «avait dû entrer en Syrie au côté de l'Armée syrienne libre».

Le chef de l’Etat turc a également accusé les Nations unies d'être dans l'incapacité d'influencer la situation en Syrie. «Le monde, c'est plus que cinq pays», a-t-il dit, en faisant référence au nombre de membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies. 

Regain de tensions entre Ankara et Damas

En octobre, 26 attaques aériennes menées en une seule nuit par l'aviation militaire turque avaient causé la mort de 160 à 200 combattants des YPG (Unités de Protection du Peuple) qui contrôlaient les cantons autonomes du Kurdistan syrien.

La campagne militaire turque en Syrie a conduit à l'aggravation des relations entre la Turquie et le gouvernement syrien, Damas accusant Ankara de violer sa souveraineté nationale. L'Etat turc a été contraint de mettre un terme à ses opérations aériennes lorsque la Syrie a promis d'abattre tout avion militaire turc qui s'aventurerait dans le ciel syrien.

Des soldats turcs ont été déployés en Syrie dans le cadre de l’opération «Bouclier de l'Euphrate», lancée par la Turquie le 24 août 2016. Ce déploiement de forces turques n’a pas été autorisée par le gouvernement syrien. 

Selon la Turquie, cette opération militaire a pour but de faire cesser les fréquentes attaques transfrontalières et «de repousser les groupes terroristes qui menacent constamment [la Turquie], tels que Daesh et le PYD [Parti de l’union démocratique kurde]».

De nombreux observateurs ont cependant précisé qu'Ankara avait pour objectif de supprimer les forces kurdes en Syrie et de les empêcher de réaliser la jonction entre trois zones kurdes autonomes de facto au sud de la frontière turque.

Source:

lundi 28 novembre 2016

Le sujet "orage d'asthme" (thunderstorm asthma) a été créé le 22 novembre 2016 sur Wikipedia, soit la veille du phénomène qui s'est produit en Australie

Mise à jour: un abonné de la page FB de ce blog a proposé une explication plausible concernant ces intoxications du système respiratoire: " À moins que la charge électrique ait tout simplement transformé l'oxygène - O2 - en ozone - O3."

J'ai tapé dans Google mutation de l'oxygène en ozone et je suis arrivée sur un lien qui explique que l'ozone peut être produit à partir de l'oxygène de l'air ambiant sous l'effet d'un rayonnement ultraviolet, d'un laser, d'une haute tension électrique, d'une décharge électrostatique ou d'une réaction chimique:

L’ozone est un oxydant qui, à forte concentration, irrite le nez, la gorge, la peau et les yeux. Sur de courtes périodes d’exposition, il peut provoquer la toux, des maux de tête ou des difficultés respiratoires causées notamment par une constriction des bronches et des bronchioles. L’ozone pourrait aussi causer un affaiblissement des mécanismes de défense et, par conséquent, une augmentation des infections:

Cliquez sur "View history" dans le menu en haut à droite, juste à gauche de l'onglet de recherche:
https://en.wikipedia.org/wiki/Thunderstorm_asthma


Un violent orage qui s'est produit il y a une semaine à Melbourne en Australie a fait, en date d'aujourd'hui, 8 morts et 8500 personnes hospitalisées pour des troubles respiratoires!

* Test d'une arme bactériologique?

Une semaine après un violent orage qui a libéré des micros grains de pollen dans l'atmosphère, les autorités redoutent d'autres décès. L'épidémie aurait-elle pu être annoncée, et planifiée, puisqu'on connaissait les prévisions météos? Et le changement climatique a-t-il un rôle dans ces épidémies d'asthmes d'orage? Celle du 21 novembre n'était pas la 1ère, mais de loin la plus mortelle que Melbourne ait jamais connue. 

À Melbourne, une sixième personne a succombé aux conséquences d'une crise aiguë d'asthme d'orage, samedi.

Et dimanche soir, la ministre de la Santé du Victoria a indiqué que d'autres personnes étaient toujours entre la vie et la mort. « Il reste 5 personnes en soins intensifs, dont 3 sont dans un état critique », a indiqué Jill Hennessy. 

Melbourne et sa région ont été frappées d'une épidémie d'asthme d'orage lundi dernier. Il faisait 35 degrés ce jour-là, et l'air était saturé de pollens de printemps. En fin d'après-midi, un orage violent s'est abattu sur Melbourne, avec des vents forts, qui ont emporté le pollen dans les airs.

Sous l'effet conjugué du vent et de la pluie, les grains de pollen ont explosé, créant des micros-grains de 0.5 à 2.5 mm de diamètre, qui ont pénétré dans les poumons des Melbourniens, lors que normalement les grains de pollen sont trop gros pour atteindre les alvéoles. 

Une crise digne d'une attaque terroriste ou d'un grand feu de brousse 

Voilà pourquoi ceux qui d'habitude ne souffrent que de rhume des foins au printemps, ont connu leur première crise d'asthme. 20 à 40% des victimes de l'asthme d'orage lundi dernier n'avaient jamais eu de crise auparavant. 

Résultat: les services de santé ont reçu 1900 appels de détresse en 5h, et 8500 personnes atteintes d'asthme se sont ruées aux urgences, totalement dépassées par cette subite épidémie

«Cet événement, c'est l'équivalent d'un feu de brousse avec des gens qui souffrent de brulûres intenses, ou d'une attaque terroriste avec des gens gravement blessés. C'est le genre de chaos auquel nos équipes ont du faire face lundi soir », a déclaré le représentant des ambulanciers d'Australie, Danny Hill. 

Depuis, le gouvernement du Victoria a du ouvrir une enquête pour déterminer si cette épidémie aurait pu être prévue et annoncée, et la prise en charge des malades, planifiée en amont. 

Melbourne et sa région ont déjà connu des épidémies d'asthme d'orage, mais aucune n'a été aussi mortelle que celle de lundi. La dernière en date remonte à 2011, mais elle a été bien moins grave que celle de lundi dernier. Et avant cela, la région avait subi 12 années de sécheresse, ce qui a pour effet de limiter la pousse des plantes et donc la libération de pollens dans l'atmosphère. Par ailleurs, l'asthme d'orage touche d'autres pays dans le monde, particulièrement la Grande-Bretagne (Londres) ou encore l'Italie (Naples). 

L'asthme d'orage: une "maladie climatique"? 

Selon le chercheur américain John Allen, de l'université Columbia, à cause du changement climatique, les orages risquent de devenir de plus en plus fréquents et plus violents dans le sud de l'Australie. Les tempêtes de micros grains de pollen déclenchées par les orages risquent donc elles aussi de devenir plus fréquentes. 

Mais il y a un autre facteur de risque lié aux émissions de CO2. Selon Paul Beggs, interrogé par TheGuardian Australia, en faisant leur photosynthèse, les plantes doivent absorber des niveaux plus élevés de dioxyde de carbone, et ce changement de « régime alimentaire » change la qualité du pollen et renforcerait son pouvoir allergène.

Le scientifique consacre ses recherches à l'impact de l'environnement sur la santé, à l'université Macquarie de Sydney. « Tous ces facteurs interviennent se conjuguent en arrière-plan: le changement climatique, et le fait que le pollen est plus puissant, donc les épidémies d'asthme d'orage sont plus susceptibles de se produire aujourd'hui qu'il y a 20 ans », affirme Paul Beggs. 

Sources:
http://www.radioaustralia.net.au/french/2016-11-28/melbourne-l%C3%A9pid%C3%A9mie-dasthme-dorage-fait-une-6%C3%A8me-victime/1635492

https://fr.sputniknews.com/international/201611271028893604-australie-orage-asthme/


http://www.theage.com.au/victoria/eight-now-dead-from-thunderstorm-asthma-20161129-gszt5z.html

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles les plus consultés