Suivre ce blog via Facebook

samedi 3 février 2018

Une nouvelle étude scientifique publiée dans les archives de l'Académie nationale des sciences (PNAS) révèle que les personnes vaccinées contre la grippe émettent 630% plus de particules virales dans l'air que les individus non vaccinés

L’Académie nationale des sciences (en anglais National Academy of Sciences, NAS) est une institution des États-Unis dont les membres sont, pour le bien du public, conseillers de la nation en science, en technologie et en médecine. 

CNBC: "Des preuves scientifiques démontrent que les individus vaccinés avec des vaccins contenant des virus vivants comme le RRO (rougeole, rubéole et oreillons), rotavirus, varicelle, zona et grippe, peuvent excréter le virus pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois et donc, infecter les vaccinés ainsi que les non vaccinés
http://www.cnbc.com/id/102473744#

Le site de la bibliothèque nationale de médecine des États-Unis a publié un article en mars 1991 à propos d'une flambée de cas de rougeole dans un collège du Colorado qui a fait 84 malades chez les étudiants qui étaient à 98% vaccinés contre la maladie (en 1988)
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1405017/

La moitié des élèves qui ont contracté le virus avaient pourtant reçu les deux doses du vaccin contre la rougeole
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2011/12/la-moitie-des-eleves-qui-ont-contracte.html

Des étudiants vaccinés contre la coqueluche ont contracté la maladie dans une école de Californie, à l'intérieur de laquelle 99,5% de la population étudiante était adéquatement vaccinée
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2015/04/des-etudiants-vaccines-contre-la.html


Cette découverte documente la preuve que les vaccins contre la grippe propagent la grippe et que la soi-disant «immunité collective» est un canular médical parce que «le troupeau» est réellement transformé en porteur et propagateur de la grippe!

La découverte est documentée dans une étude intitulée "Infectious virus in exhaled breath of symptomatic seasonal influenza cases from a college community". Les auteurs de l'étude sont Jing Yan, Michael Grantham, Jovan Pantelic, P. Jacob Bueno de Mesquita, Barbara Albert, Fengjie Liu, Sheryl Ehrman, Donald K. Milton et EMIT Consortium.

L'étude, qui a examiné 355 volontaires qui étaient malades avec des symptômes pseudo-grippaux, a révélé que les personnes qui avaient déjà reçu des vaccins contre la grippe ont émis des quantités nettement plus élevées de particules de virus de la grippe qui peuvent infecter d'autres personnes. 

Il est choquant de constater que les personnes ayant déjà reçu un vaccin antigrippal ont émis 6,3 fois (ou 630%) le nombre de particules du virus de la grippe émises par des individus non vaccinés.

Cela signifie que la façon la plus responsable d'éviter d'infecter d'autres personnes est d'ÉVITER de se faire vacciner contre la grippe! 

Source:
http://www.pnas.org/content/early/2018/01/17/1716561115.full

1 commentaire:

  1. Merci MACRON, encien employé de SANOFI, qui impose l'obliguation vaccinal en France pour les enfants de 24 mois,( 12 vaccins + leurs valences = 27 vaccins avec une bonne dose d'aluminium ). et merci MACRON pour les garanties des banques sur les comptes clients a seulement 100 000 euro, ce qui permet à la banque de pouvoir joué avec l'argent des comptes clients, et en cas de krach ne pas être responsable ,MACRON ancien employé des rotchilds, élu par moin de 5% des francais. En conclusion, nos corps ne nous appartiennent plus, notre argent ne nous appartient plus, bien sur la france n'est pas une dictature .

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés